Aller menu principal. Aller directement au contenu principal (Clé d'accès S)

Section linguistique

Français

Fin section linguistique

Section utilitaire

Fin de section utilitaire

MCH Método Constructivo HabitacionalKenya

Début du contenu principal

Le projet de MCH de construire 3.000 logements sociaux pour la classe moyenne au Kenya génèrera quelque 7.000 emplois directs 

La proposition soumise par MCH pour le Kenya va au-delà de la simple construction d'habitations. Et pour cause, elle implique la mise sur pied d'un système de production national et la construction de sept usines d'une capacité de production comprise entre 500 et 1.000 habitations par an dans les villes kényanes de Nairobi, Mombasa, Nakuru, Kisumu, Eldoret, Thika et Nyeri.

Ces usines deviennent dès lors l'un des pôles de travail de la population puisque leur création implique l'installation d'équipements et de services tels que des garderies, des centres scolaires, des établissements de restauration, etc. destinés à faciliter la vie des citoyens et des travailleurs.

À cela vient s'ajouter un nouveau modèle d'habitation de plain-pied respectueuse de l'environnement. Ces habitations dites « progressives » présentent une structure modulaire extensible en fonction des besoins de chaque famille.

Les projets présentent deux typologies de construction différentes, à savoir les logements collectifs en immeubles et les logements à développement progressif.

Sur la base d'une unité initiale d'habitation basique et abordable, ces dernières sont développées au fil du temps grâce à des ajouts progressifs permettant de créer de nouvelles chambres et d'agrandir chacune des pièces dans les limites de la parcelle type prévue à cet effet.

L'augmentation du pouvoir d'achat des familles leur permet de passer d'une habitation ne comptant initialement qu'une seule chambre à une résidence de trois chambres et d'éviter ainsi que les infrastructures sociales créées ne deviennent rapidement obsolètes.

La première phase de ces sept projets implique la construction de 3.000 habitations dont deux tiers seront destinés à des logements sociaux et un tiers à des familles de classe moyenne.

Chacun de ces projets comprend la construction d'une usine permettant de créer 7.000 emplois directs et jusqu'à 25.000 indirects au total.

Ces initiatives visent à promouvoir une plus grande intégration de la femme dans la société; l'accès à la formation et à l'éducation pour tous les adultes et une éducation élémentaire pour tous les enfants.

Les principaux avantages de ce système de travail sont l'industrialisation de la construction des logements et l'accès au marché du travail de la population locale.

GALERIE D'IMAGES

Viviendas progresivas de proyecto en Kenia, se realiza una primera vivienda de 11.000$ con una habitación y a medida que crece la familia se van añadiendo estancias, una o 2.
Escuela en Kenia
Esquema del proyecto para Kenia, en el que se representan la fábrica, los comedores, la guardería y las instalaciones deportivas.

Fin du contenu principal